LES DACTYLOS

bureau de poste poético- burlesque

Sur une idée originale de

Virginie Dano

Avec

David Jaud

Virginie Dano

Création graphique

Sixtine Dano

Partenaire officiel

Ecoburo

Une création soutenue par

Le conseil départemental de l'Yonne

La fondation Jan Michalski pour l'écriture et la littérature

Distinctions

Grand prix de l'innovation lecture / Fondation Crédit Mutuel

Primé catégorie Art et culture / ONG Reporters d'Espoirs

Durée : 3h30

Un spectacle tout public


 

UN CONCEPT

Quelqu'un que vous ne connaissez pas vous a écrit quelque chose, voulez-vous récupérer votre courrier?

Nous sommes différents et avons beaucoup de choses en commun, cela va sans dire. Mohammed, 12 ans, de Montpellier partage sans le savoir le même sentiment que Jeanne, 64 ans, de Lille. Il n'y a pas d'âge pour être amoureux, désorienté ou heureux. Il n'y a pas de genre ni d'origine propice à la solitude, à la joie, aux questionnements, virages et redémarrages. C'est pourquoi les Dactylos, facteurs hauts en couleur, tout droit sortis des années 50, vous proposent le temps d'une lettre, d'être mis en relation avec un inconnu qui partage aujourd'hui la même situation, le même sentiment que vous ! Après avoir choisi votre courrier sur la base d'un "Si comme moi, tu... alors ce message est pour toi", à votre tour de prolonger cette chaîne insolite en participant à un atelier d'écriture improvisé dans l'espace public ! Une idée développée avec humour dans une animation de rue déjantée, poétique et itinérante !

Le Tour de France des Dactylos

Métropole, Réunion, Caraïbes, etc.

UN VOYAGE A TRAVERS LA FRANCE

Le véritable voyage ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. (Marcel Proust)

Après avoir testé avec succès notre concept dans plusieurs villes en 2016, nous est venue l'idée de mener le projet à plus grande échelle. Cette mise en relation successive de publics éloignés géographiquement nécessite en effet d'être diffusée lors d'une itinérance sur une période longue, afin de trouver pleinement son sens. Il nous a semblé symbolique, pour ce faire, de parcourir la France entière sur des périples de plusieurs mois ! N'hésitez pas à explorer nos parcours (itinéraire, cartes, photos, témoignages ...) en consultant notre page ci-contre.

RADIO

Ils en parlent ...

« Une animation pleine de vie ! »

Le Télégramme

    

« La compagnie a vu juste dans les besoins

actuels du monde. »

Midi Libre

                                                   

« Un théâtre de rue moderne et festif ! »

Le Dauphiné Libéré

« Une chaîne aussi symbolique que poétique. »

Midi Libre

LES DIFFERENTES PROPOSITIONS ARTISTIQUES

Faites confiance à l’I.C.I., Itinérante de Courrier entre Inconnus, la nouvelle "société privée d’intérêt général" imaginée par la Cie Oxymore ! Grâce à leur bureau de poste tout terrain, Marcel BERTICOT et son employée Mlle Thérèse sillonnent les routes avec leur petite entreprise. Dans une ambiance vintage, leur guichet s’installe dans la rue. Machines à écrire, papier, enveloppes, cigarettes, radio, la secrétaire s’active tandis que sur la place le directeur aborde les passants pour faire la publicité de leurs idées avant-gardistes :  "C’est quand même fou qu’à l’ère de la communication absolue, les inconnus ne se connaissent pas ! Nous avons pour ambition de permettre à deux personnes qui ne se rencontreront nulle part et jamais d’être reliées ici et maintenant ! Notre objectif est simple : la collecte, la dactylographie, l’acheminement et la distribution de lettres entre personnes inconnues… mais consentantes !". Venez récupérer votre courrier, discuter avec les passants, prendre un café et laissez-vous emporter par le rythme swing de ce duo imprévisible et touchant qui vous offrira un moment inoubliable... au beau milieu de la rue !

 

Les Dactylos

Spectacle interactif pour l'espace public / durée : 1h-3h30

Reportage TF1

sur les Dactylos (16.12.2019)

LA F.A.C : La Formation pour Auteurs de Courriers Atelier d'écriture théâtralisé / durée : 1h

La Formation pour Auteurs de Courriers est une intervention artistique participative qui propose un atelier d'écriture déjanté autour de l'expérience des Dactylos. Débarquant à l'improviste, les célèbres facteurs distribuent leur courrier à l'assistance. « Quelqu'un que vous ne connaissez pas vous a écrit quelque chose ! » rappellent-ils en choeur à leur public. Leur lettre à peine lue, les participants se retrouvent alors embarqués dans une « formation » insolite et innovante menée avec enthousiasme par le directeur et sa secrétaire dévouée : celle des expéditeurs de demain ! Leur objectif : réveiller l'auteur qui est en vous ! Laissez-vous emporter pour une heure de plaisir et de création, de surprises et de poésie aux côtés de Mr Marcel et Mlle Thérèse, toujours plus surprenants ! Apprenez à mieux vous connaître et à découvrir votre voisin, crayon à la main. Plaisir garanti !

 

Dossier artistique

Fiche technique disponible sur demande

Les Dactylos en tournée sur votre territoire !

Itinérance sur un département, une région, un réseau...

Le concept des Dactylos consiste en une "mise en relation poétique" d'une population sur un territoire donné. Après avoir réalisé le Tour de France, notre bureau de poste a été invité par la Petite Pierre en 2019 à effectuer une résidence artistique et culturelle de territoire dans le Gers. 30 jours pour sillonner le département avec Les Dactylos (bibliothèques, marchés, écoles, hôpitaux...), distribuer et collecter le courrier d'inconnus. Réaliser un film. Créer un spectacle : Le Tour du Gers filmé des Dactylos. En collaboration avec la Compagnie, vous aussi, organisez un parcours des Dactylos sur votre territoire ! N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement par mail ou téléphone.

Projet de territoire

Dossier et informations

Quelqu'un que vous ne connaissez pas vous  a écrit quelque chose

Suspension poétique pour bibliothèques, médiathèques, théâtres et librairies, etc...

Une découverte du livre des Dactylos (publié aux éditions Thierry Magnier avec préface de François Morel). Un florilège émouvant des lettres recueillies durant notre tour de France est regroupé dans ce recueil. Certaines ont été mises en voix, en musique, en scène par les comédiens ! Une demi-heure poétique pour réfléchir, rire et découvrir un instantané épistolaire de la France d'aujourd'hui !

livre-min.jpg

Le livre des Dactylos

Aux éditions Thierry Magnier

logo thierry magnier.jpeg

POURQUOI ?

Il y a des choses qui ne sont jamais faites : par exemple que quelqu'un vous écrive une lettre anonyme pour vous annoncer une bonne nouvelle...  (André Birabeau)

Tout est parti d’une réflexion sur le monde et le constat que nous étions les acteurs désirants de sa transformation. En effet, chacun au plus profond de lui veut « agir sur le monde » mais la dimension de cette entreprise nous dépasse et nous révèle symétriquement notre impuissance. En se développant, la politique du « à quoi bon » oublie alors une évidence : nous sommes déjà acteurs inconscients des changements les plus vastes. C’est de ce constat qu’a surgi la proposition artistique des Dactylos. Elle veut montrer que les gestes concrets et simples sont eux aussi hautement symboliques et portent en eux une dimension universalisante quand ils sont placés dans un contexte artistique qui les porte. Oui, ils sont efficients et peuvent devenir la traduction de ce « vouloir commun » de participer au devenir de ce qui nous rassemble. Nous avons donc cherché à créer un espace artistique propice à ce projet de transformation (l'espace public) et un outil poétique utile à sa démarche : la relation épistolaire. 

Pour en savoir plus, cliquez et découvrez la réflexion qui a porté notre projet.

Quelques exemples

de lettres

à découvrir ici

UN PROJET COMMUN

Veux-tu vivre heureux ? Chemine avec deux sacs, l’un pour donner, l’autre pour recevoir. (Goethe)

Nos partenaires

Soutiens et médias

Notre bureau de poste est alors devenu la traduction concrète d'une ambition plus vaste : OFFRIR à chacun une expérience innovante et citoyenne sur le langage comme lien social, en renouvelant le rapport émotionnel que nous nouons avec celui-ci. Par conséquent cette expérience épistolaire est GRATUITE et ouverte à TOUS ! C'est notamment grâce au soutien de nos mécènes (privés et publics) tout comme aux dotations de fondations et ONG que nous avons pu et continuons de tenir cet engagement. L'aide précieuse de nos partenaires nous conforte dans l'intérêt de notre démarche, tout comme l'intérêt des médias et l'engouement des spectateurs. Enfin, les prix que nous avons reçus sont autant de reconnaissances qui permettent le rayonnement de notre travail et participent à la valorisation de l’écriture et de la lecture comme des réponses possibles à un besoin urgent de la société : remettre de « l’humain » dans nos échanges.

VOUS AUSSI, VOUS POUVEZ NOUS AIDER

Devenez mécènes

Pour nous aider à avancer plus sereinement dans l'organisation de nos voyages et dans la création de nos spectacles, vous pouvez adhérer à la compagnie. Ces dons nous permettront de développer le projet des Dactylos tout en assurant la gestion de notre structure. Alors si le courrier arrive bien à destination, c'est aussi grâce à vous !

Devenez relais de poste

L'objectif durant nos voyages est aussi de multiplier les rencontres et de découvrir le territoire autrement, d'où le principe de "l'hébergement chez l'habitant". Et qui sait, peut-être allons-nous passer près de chez vous ? L'occasion de devenir "relais de poste" en accueillant M. Marcel et Mlle Thérèse pour une ou deux nuits ! En contrepartie, nous vous offrons notre bonne humeur, une lettre d'un inconnu qui a déjà pensé à vous et un petit cadeau surprise le jour J. Si vous souhaitez nous accueillir, la démarche est simple: envoyez un petit message avec vos coordonnées complètes à compagnie.oxymore@gmail.com avec "relais de poste dactylos" en objet. Merci beaucoup, vous verrez on est gentils !

Ecrivez une lettre

Oui, même si nous ne nous rencontrons pas dans les rues de votre ville et si vous souhaitez participer à ce projet, c'est possible ! Écrivez votre lettre en suivant les instructions ci-dessous et envoyez-la à compagnie.oxymore@gmail.com avec l'objet "poste dactylos". Nous l'ajouterons dans notre base de courriers et elle sera transmise à son destinataire lors de notre prochaine représentation ! 

NOTE D'INTENTION

Tout est parti d’une réflexion sur le monde et le constat que nous étions les acteurs désirants de sa transformation. En effet, chacun au plus profond de lui veut « agir sur le monde » mais la dimension de cette entreprise nous dépasse et nous révèle symétriquement notre impuissance. En se développant, la politique du « à quoi bon » cache alors un fait indéniable : nous sommes déjà tous acteurs inconscients des changements les plus vastes. C’est de ce constat qu’a surgi la proposition artistique des Dactylos. Elle veut montrer que les gestes concrets et simples sont eux aussi hautement symboliques et portent en eux une dimension universalisante quand ils sont placés dans un contexte artistique qui les porte. Oui, ils sont efficients et peuvent devenir la traduction de ce « vouloir commun » de participer au devenir de ce qui nous rassemble. Nous avons donc cherché à créer un espace artistique propice à ce projet de transformation et un outil poétique utile à sa démarche.

 

1/1

La rue comme espace artistique

Notre travail nous a notamment portés vers l’envie de mêler les espaces, de dépasser les frontières habituelles. L’espace théâtral est ici construit sur un point de rencontre entre espace privé (le bureau de l’ICI) et espace public (la cité), espace personnel (le lieu confiné de la lecture et de l’écriture) et espace commun (l’anonymat de la rue) afin de poétiser l’espace social et d’offrir un champ original au développement d’une démocratie participative du mot.

Une ambiance vintage originale

Le choix esthétique d’une ambiance vintage et caricaturée permet une distanciation subtile vis-à-vis de notre fonctionnement contemporain. Ce décalage créé entre les années 50 (le quotidien d’un bureau d’une petite entreprise traditionnelle) et notre 21ème siècle ultra moderne réveille une curiosité chez le passant, et représente une invitation chaleureuse et insolite avant de le porter vers un questionnement plus personnel lors de la lecture/écriture de ses lettres.

Des personnages comiques​

L’autodérision, permise par des personnages archétypes : le boss visionnaire accompagné par sa secrétaire dévouée, crée l’occasion d’un détournement des codes. Marcel et Thérèse sont « has been », mais convaincus d’être à la pointe de la modernité. Ils sont exubérants quand ils animent la rue (tandis que les écrivains de l’instant cherchent un peu de calme pour rédiger leurs lettres) et désinvoltes lorsqu’ils titillent les participants et apostrophent le badaud. Le tout dans un discours déconcertant de réclame qui revendique la place de l’ICI sur le marché des sociétés d’avenir avec son slogan : « P+P=P, bonne Participation + bonne Publicité = bon Profit ! ». Le bénéfice et le chiffre d’affaires sont les objectifs principaux de ces entrepreneurs qui ne se revendiquent aucunement philanthropes !

 

L’ EXPERIENCE EPISTOLAIRE

LIBRE CIRCULATION DU MOT

Les mots comme lien

A l’heure de l’hégémonie des réseaux sociaux dans notre monde communicationnel, des caractéristiques telles que l’instantanéité ou encore l’évènementiel avec le choc du buzz se sont hissées comme les nouvelles valeurs associées à la « prise de parole ». La pensée est limitée par des contraintes décisives : rapidité de la formulation et publicité du contenu. La nervosité d’une expression en 140 caractères fait prévaloir les raccourcis, les abréviations et les approximations de la pensée sur les idées de fond plus lentes à se développer et à se transmettre. Parallèlement, on cherche inlassablement des followers, des likes, des adhérents comme des voix à un scrutin. Cette course dévoile la fragilité d’une pensée qui nécessite des adeptes pour fonder son contenu. La vérité s’achète dans un monde où la valse des opinions domine. Avec les Dactylos, au-delà des réseaux sociaux, nous proposons des réseaux soucieux. Dans la tradition du débat philosophique, nous cherchons à promouvoir l’idée qu’une réflexion personnelle axée sur une situation concrète partagée peut relier un auteur et son destinataire dans une relation saine de transmission d’idées.

Au-delà des clivages 

A une période où la méfiance et la peur de l’autre sont trop souvent véhiculées, nous souhaitons contribuer à la création d’une société désirable où ce qui nous unit dépasse ce qui nous oppose. En effet dans notre projet, lors de la rédaction de sa lettre, l’auteur éphémère se place de lui-même dans une pratique (inconsciente) de la bienveillance. Car tout comme il s’est senti privilégié en recevant un courrier, il crée lui-même une relation d’un type nouveau avec son futur destinataire. L’inconnu, à qui il écrit à son tour, n’en est déjà plus un, grâce à la mise en avant d’un point commun et il s’adresse à lui, tout comme on écrirait à un ami. De plus, au lieu du calcul coût/avantages, c’est la logique du don qui préside à cette relation vécue tantôt côté expéditeur, tantôt côté destinataire. Écrire à un inconnu est un acte gratuit, puisqu’il n’y aura, de fait, aucun retour. Il s’agit d’une bouteille jetée à mer. L’expérience proposée se veut à la fois personnelle, dans les phases de lecture/écriture (instants privilégiés et intimes) et collective, car le bureau des Dactylos est un lieu et un facteur de rencontre. Il fait passer du statut de passant anonyme à celui de compagnon d’une expérience partagée. Enfin le caractère insolite de cette dernière devient également un déclencheur d’échange.

 
 

Les mots dans l'espace public

Dans cet espace collectif de traverse qu’est la rue, les mots règnent par la publicité, les panneaux d’indication et les slogans. L’économie de l’attention nécessaire à la réflexion est mise à mal par cette bataille de l’information qui replace sans cesse le passant dans une position subalterne de spectateur, consommateur, piéton, usager... Les mots se retrouvent privatisés par différentes sphères de pouvoir et la poésie devient alors un outil nécessaire à leur démocratisation. Il y a urgence quant à la réappropriation du langage, notamment dans l’espace public. L’enveloppe que nous tendons au passant suscite alors la surprise d’une fleur qui grandit au milieu du goudron. Elle devient fulgurance dans le système, celui d’un monde marchand rationnel où prendre du temps pour saisir un crayon et rédiger une lettre est déjà devenu un geste d’une beauté surannée.

 

Ils nous ont accueillis !

Evènements internationaux

 

  • Festival des arts de la rue d’Aurillac

  • Festival interceltique de Lorient

  • Salon international du vintage

 

Autres

  • Festival de cinéma : Résistance à Foix

  • Réseau des Guinguettes : Tours, La Javelle (Paris), La Belle du Gabut (La Rochelle)

  • Café associatif : La Pirogue à Grenoble

  • Centre Culturel : La Bobine à Grenoble

  • Musée de la machine à écrire et à calculer

  • CHU Hôpital de Montfavet, CHS de Auch

  • Restaurant Café Mango de Caen

  • Ville de Villenave d'Ornon (ouverture saison 2018)

  • Animations "Coeur de Ville" : Dole

  • Théâtre des Minuits : La Neuville-sur-Essonne

  • Alternayana : Cayenne

  • Camp Climat : Kingersheim

  • Lycées, collèges

Festivals sur la correspondance

 

  • Festival de la Correspondance de Grignan

  • Festival Les Correspondances de Manosque

 

Festivals théâtre et art de rue

  • Chalon dans la Rue : Chalon-sur-Saône

  • Les Invites de Villeurbanne : Les Ateliers Frappaz

  • RenaissanceS : Bar-le-Duc

  • Sol y Fiesta : Leucate

  • N'amasse pas Mousse : Castéra-Verduzan

  • Festival d’Agen : Théâtre du Jour

  • La Voix des Colporteurs : Simandre-sur-Suran

  • Echapée belle : Carré Colonnes, Blanquefort

  • Les Echappées belles : Scène nationale d'Alençon

  • Vers les Arts : La déferlante, St Hilaire-de-Riez

  • Bastid'art : Miramont-de-Guyenne

  • Féronart : Féron

  • Rues Barrées : Auxerre

  • 100 détours : Saint Jean de Bournay

  • Lézard Ti Show : Martinique

 
  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus